L’ATILF en 20 ans | 2005

 
 

L’Université Henri Poincaré devient co-tutelle de l’ATILF

L’Université Henri Poincaré (UHP) devient co-tutelle de l’UMR ATILF dans le cadre de la nouvelle contractualisation. Cette association contribue au renforcement du positionnement institutionnel et scientifique du laboratoire, permettant de disposer de moyens supplémentaires notamment au travers de l’accueil de nouveaux enseignants-chercheurs et d’offrir la perspective de nouvelles collaborations dans des champs interdisciplinaires en cohérence avec ses projets de recherche.

Ce double rattachement permet l’implication de l’ATILF dans deux écoles doctorales complémentaires : LTS (Langage, Temps et Société), pour les aspects sciences du langage et IAEM (Informatique Automatique Electronique-Electrotechnique et Mathématiques) pour les aspects informatiques, montrant ainsi sa forte implication dans une orientation pluridisciplinaire à la croisée des sciences du langage et de l’informatique. Par ailleurs, dans le cadre des orientations pluridisciplinaires du CNRS, l’ATILF reste rattaché au département SHS (Sciences de l’Homme et de la Société) et plus particulièrement à la section 34 du Comité national de la recherche scientifique, mais sera évalué comme laboratoire d’interface avec le département STIC (Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication) par la section 07, plus particulièrement pour les activités développées dans son axe 3 : Linguistique informatique.

Vue aérienne du campus Sciences à Vandœuvre

L’UHP en quelques repères en 2005 :

Président : Jean-Pierre Finance.
17 000 étudiants – 45 laboratoires de recherche – 2500 personnels – 150 formations complètes et diplômantes proposées au sein de 5 facultés : Sciences et Techniques, Médecine, Pharmacie, Chirurgie-dentaire, Sport – 3 écoles d’ingénieur : ESSTIN, ENSTIB, ESIAL – 3 IUT : Nancy-Brabois, Longwy, St-Dié des Vosges.
En lien étroit avec les Établissements Publics à caractère Scientifique et Technique (CNRS, INRA, INRIA, INSERM), l’UHP a fortement structuré et organisé son potentiel de recherche scientifique autour de 6 secteurs d’excellence (Informatique, Automatique, Electronique, Électrotechnique, et Mathématiques – Physique et Chimie de la Matière et des Matériaux – Mécanique, Énergétique, Procédés – Géosciences – Chimie moléculaire – Biologie, Santé, Recherche clinique) et 2 axes transversaux d’excellence (Ressources environnementales – Macromolécules biologiques).

 
 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 
 

Réalisation de l’Exposition Jules Verne « La langue française, langue de l’aventure scientifique »

A l’occasion du centenaire de la mort de Jules Verne, le laboratoire ATILF présente en 2005 l’exposition « La langue française, langue de l’aventure scientifique ». Elle se réfère à 8 œuvres de Jules Verne, à des citations de l’auteur mises en parallèle avec des extraits du Journal du CNRS et des ressources du laboratoire ATILF (base textuelle Frantext et Trésor de la Langue Française) sur fond de photographies (photothèque CNRS, CNES, Météo France, NASA, Airbus).

Le public est ainsi invité à un voyage en images et en textes dans le monde de Jules Verne et dans l’univers de la science d’aujourd’hui.

L’exposition se compose de :

  • 16 panneaux consacrés aux œuvres de Jules Verne sur PVC format 120×80 cm : Voyage au centre de la terre, Les aventures du Capitaine Hatteras, Vingt mille lieues sous les mers, L’île mystérieuse, La chasse au météore, Robur le conquérant, De la terre à la lune, Cinq semaines en ballon
  • 3 panneaux sur PVC au format 120×80 cm : présentation de l’exposition, présentation du laboratoire ATILF, crédits
  • 15 panneaux plumes d’illustrations de Jules Verne au format 30×40 cm
  • 2 volumes du TLF, 1 cédérom du TLF version PC, 1 cédérom du TLF version mac, sous vitrine
  • 3 ouvrages de Jules Verne, 3 exemplaires du Journal du CNRS, 1 fac-similé de manuscrit inédit de Jules Verne, sous vitrine.

 

Les panneaux de l’exposition réalisée en 2005 :

 

Elle a été présentée à Nancy et Vandœuvre fin 2005 dans le cadre des « projets CNRS Jeunes », de la « Fête de la Science » et de « Lire en Fête », puis en 2006 au siège du CNRS à Paris, au Conseil Régional de Lorraine à Metz, au Conseil Général de Meurthe et Moselle à Nancy, puis en 2007 et 2008 à l’Université de Bretagne à Lorient, à la Maison de la formation à Pont-à-Mousson, au collège Haut de Penoy à Vandœuvre-lès-Nancy, …

Voir l'album photo de l'exposition au siège du CNRS à Paris en 2006

 

Refonte de l’exposition « La langue française, langue de l’aventure scientifique » en expomobile

Dans le cadre du projet CERCO (Construire Ensemble une Région de la Connaissance) porté par l’Université de Lorraine avec le soutien de l’État (Programme Investissements d’avenir | PIA), l’exposition fait peau neuve en 2014 et prend une dimension interactive et itinérante, en intégrant le programme Escale des Sciences engagé dans une démarche d’irrigation des sciences dans la région Grand Est.
Elle fait par ailleurs le lien avec l’Equipex (Equipement d’Excellence) Ortolang dédié aux outils et ressources sur la langue française.

La scénographie allie images fixes et animées, objets et maquettes, ressources numériques sur la langue française et séquences vidéo relatant des paroles actuelles de chercheurs et d’enseignants chercheurs de laboratoires implantés en Lorraine.

L’expomobile « Jules Verne La langue française, langue de l’aventure scientifique », se compose alors d’îlots thématiques autour des œuvres de Jules Verne et est visitable par tous les publics à partir du CM2 :

  • 1 kakémono de présentation de l’exposition format 200×150 cm, 1 comptoir d’accueil
  • 8 îlots composés chacun de 2 kakémonos format 200×80 cm consacrés à une œuvre de Jules Verne, illustrée par des objets (maquette Nautilus, étoile de mer, maquette montgolfière, maquette airbus, maquette bateau « le Pourquoi pas », maquette Apollo XI + LEM lunaire, globe lunaire, télescope, pierres de lave, compositions botaniques) :
    Voyage au centre de la terre, Les aventures du Capitaine Hatteras, Vingt mille lieues sous les mers, L’île mystérieuse, La chasse au météore, Robur le conquérant, De la terre à la lune, Cinq semaines en ballon.
  • 2 kakémonos format 200×80 cm : L’ATILF en questions, générique et crédits photos
  • 1 écran diffusant un film de 20 minutes d’interviews de chercheurs, en lien avec les œuvres de Jules Verne :
    • Voyage au centre de la Terre | François Faure, Maître de conférence au CRPG/Université de Lorraine : Comment se forme une éruption volcanique ?
    • 20 000 lieues sous les mers | Pierre-Antoine Gérard, Directeur du Muséum-Aquarium de Nancy : Le rôle du corail dans l’écosystème
    • L’île mystérieuse | Katia Astafieff, Directrice adjointe Jardins botaniques de Nancy & Laurent Péru, Directeur Jardins botaniques de Nancy : Comment le climat influence-t-il la végétation ?
    • Cinq semaines en ballon | Serge Kluska, Climatologue à Météo France : Comment les vents se forment-ils ?
    • Robur le conquérant | Eric Gaffet, Directeur Institut Jean Lamour/Université de Lorraine – CNRS : Qu’est-ce que les nano-matériaux ?
    • La chasse au météore | Evelyn Füri, chargée de recherche CRPG/Université de Lorraine : L’origine de la vie est-elle extra-terrestre ?
  • 1 écran interactif proposant de répondre à un quizz sur Jules Verne et de découvrir le laboratoire ATILF et ses ressources
  • 1 ouvrage de Jules Verne, 1 tome du Trésor de la Langue Française.

 

Les kakémonos de l’expomobile réalisée en 2014 :

 

Voir le film d’interviews des chercheurs :

 

Lire le dossier pédagogique

Tester ses connaissances sur Jules Verne en répondant au quizz

Voir la présentation de l’ATILF

Répondre au questionnaire sur l’exposition

Questionnaire à destination des élèves ou d’autres visiteurs qui souhaitent tester leurs connaissances sur ce court voyage dans le monde imaginaire de Jules Verne.

Les réponses à ce questionnaire se trouvent réparties tout au long de la visite de l’exposition.
Alors lisez attentivement l’ensemble des kakémonos, observez les objets présentés, regardez le film, répondez au quizz interactif sur Jules Verne et vous aurez les éléments pour répondre à ce questionnaire.

Le nombre de bonnes réponses vous dira quel aventurier vous êtes.

 

Consulter les réponses au questionnaire sur l’exposition

 

Depuis son intégration au projet « Escale des Sciences » en 2014, l’expomobile « Jules Verne La langue française, langue de l’aventure scientifique » a voyagé dans toute la région : Salle des fêtes du Val d’Ajol, Jardin botanique de Vandœuvre-lès-Nancy, Centre Holderith de Sarreguemines, Imaginales d’Épinal, Institut de Cancérologie de Lorraine, …

Voir l'album photo de l'expomobile au Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle en 2015
Voir l'album photo de l'expomobile à la Mairie de Baccarat en 2017
Voir l'album photo de l'expomobile à la Bibliothèque Universitaire du Campus Lettres et Sciences Humaines de Nancy en 2018

 
 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 
 

Inauguration du Centre de documentation de l’ATILF

Le Centre de documentation en 2005

Le Centre de documentation du laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française a été inauguré jeudi 10 mars 2005, en présence de Jean-Pierre Moineaux, Vice-Président du Conseil Régional de Lorraine ; Michel Dinet, Président du Conseil général de Meurthe-et-Moselle ; François Werner, Vice-Président de la Communauté urbaine du Grand Nancy ; Olivier Himy, Inspecteur d’Académie Rectorat de l’Académie Nancy-Metz ; Bernard Decaris, Délégué régional à la Recherche et à la Technologie ; Pascal Aimé, Délégué régional CNRS ; Herbert Néry, Président de l’Université Nancy 2 ; Jean-Pierre Finance, Président de l’Université Henri Poincaré.

Des investissements importants ont été réalisés pour ce centre de documentation tant sur le plan de la restructuration et l’embellissement des locaux que sur le plan organisationnel pour mettre en valeur et préserver ses richesses : 20 000 ouvrages dont 6 000 rares, 112 collections de périodiques, 45 000 notices bibliographiques et des ressources informatisées (dictionnaires de référence, encyclopédies, bases de données textuelles et lexiques).
Une salle de consultation est à la disposition du public avec 8 postes informatiques en libre accès, offrant la possibilité de consulter l’ensemble des ressources informatisées du laboratoire.

Parallèlement au soutien permanent de nos tutelles, les collectivités ont soutenu spécifiquement l’ensemble du projet de restructuration et de modernisation du Centre de documentation :

Les personnalités présentes

Le Conseil général de Meurthe-et-Moselle a financé les aménagements des locaux abritant le Centre de documentation. Une convention avec le laboratoire ATILF a permis notamment aux collégiens, à leurs professeurs de français, aux bibliothécaires et au public des bibliothèques départementales de bénéficier de plages d’accès réservés aux ouvrages et aux données informatisées.

Le Conseil régional de Lorraine a financé intégralement une thèse en lien avec e-lorraine, pour la création à partir des ressources de notre laboratoire, d’outils d’aide à l’enseignement et à l’apprentissage du français dans les lycées, et en particulier à la préparation du baccalauréat de français, qui aboutira au projet LyText. L’Académie Nancy-Metz y a participé au travers d’expérimentations associant la communauté des professeurs de français. Le dispositif mis en place a permis également aux lycées lorrains de bénéficier d’un accès privilégié aux dictionnaires et bases de données en ligne.

La Communauté urbaine du Grand-Nancy a financé la plateforme commune de numérisation dans le cadre de la Maison de la Recherche de l’Université Nancy 2 (le laboratoire ATILF en est l’une des composantes), qui permet le traitement de données textuelles utiles aux projets de recherche de la communauté scientifique.

Le Ministère délégué à la Recherche a soutenu la réalisation de ressources s’inscrivant dans le partage de la culture scientifique et technique : support multimédia autour des mots de la science dans la langue française, Trésor Informatisé de la Langue Technique | TILT (informatisation et mise en ligne de textes des normes de l’AFNOR – Projet Technolangue en partenariat avec LINGWAY).

Voir l'album photo de l'inauguration du Centre de documentation de l'ATILF
Voir l'album photo des travaux du Centre de documentation de l'ATILF

Voir le carton d’invitation de l’inauguration du Centre de documentation de l’ATILF

Lire le dossier de presse de l’inauguration du Centre de documentation de l’ATILF

Découvrir le Centre de documentation de l’ATILF

Accéder à InfoDoc, le site du Centre de documentation de l’ATILF

 
 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 
 

Mise en ligne de la base TILT

Cette base est un complément de la base FRANTEXT et met à la disposition des chercheurs un corpus technique constitué de 1083 normes AFNOR.
Elle correspond à l’un des résultats du projet TILT (Trésor informatisé de la Langue Technique), faisant partie du programme « Production d’un ensemble d’outils logiciels linguistiques interopérables pour le traitement de l’écrit et de l’oral » (projet AGILE) mis en œuvre durant les année 2003 et 2004 dans le cadre de l’action Technolangue qui est une action commune aux trois réseaux de recherche et d’innovation technologique (RNRT, RNTL, RIAM), financée dans un cadre interministériel.

Le projet TILT regroupait trois partenaires :

Il visait à vérifier la possibilité d’offrir ainsi une ressource linguistique de base nécessaire au développement d’applications linguistiques à forte valeur ajoutée :

  • Assistance à la traduction, grâce à l’exploitation des corpus normatifs alignés français-anglais,
  • Nouveaux services d’information pour les documentalistes, les utilisateurs de normes et les chercheurs.

Outre les résultats spécifiques exploités par les partenaires du projet, TILT avait pour objectif de constituer un corpus de 1000 normes en français, ouvert, via la méthodologie mise en place dans FRANTEXT, à l’ensemble de la communauté.

Accéder à TILT

 
 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 
 

Mise en ligne de la base Morphalou

Le lexique Morphalou est un lexique ouvert des formes fléchies du français. Il s’agit d’un lexique extensionnel, c’est-à-dire d’un lexique qui liste explicitement toutes les formes fléchies d’un lemme. Les données initiales (celles de la version 1.0) proviennent du TLFNome, la nomenclature du Trésor de la Langue Française, produit par le laboratoire ATILF, qui a fourni 540.000 formes fléchies, réparties sur à peu près 68.000 lemmes.

Dans la version 2.0, la couverture a été augmentée par environ 30.000 lemmes, extraits automatiquement du Trésor de la Langue Française Informatisé. Il s’agit essentiellement de formes composés, dérivées ou locutions n’ayant pas un statut d’entrée principale dans le TLFi. Dans cette version, le lexique comporte 95.810 entrées lexicales.

La version 3, mis en ligne en 2016, a été obtenu par la fusion de 5 lexiques :

Cette fusion a permis d’augmenter et corriger le contenu de près de 70 000 lemmes et plus de 500 000 formes fléchies. Une partie des données des lexiques ont été ignorées, essentiellement les noms propres et mots composés. Un travail de corrections manuelles a également été opéré.

Le format de représentation suit les recommandations de normalisation pour les ressources lexicales du TAL à l’ISO (TC 37/SC 4).
Morphalou est en accès libre sous acceptation de la licence. L’hébergement, la maintenance et la mise à jour du lexique sont assurés par ORTOLANG.

Accéder à Morphalou

 
 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 
 

Lancement du projet TLF-Étym

Initié en 2005, par la journée d’étude « Lexicographie historique française : autour de la mise à jour des notices étymologiques du Trésor de la langue française informatisé », le projet TLF-Étym, devenu programme TLF-Étym, est un programme franco-allemand de révision sélective, d’enrichissement et d’actualisation des notices étymologiques du Trésor de la Langue Française Informatisé, notamment par de nouveaux mots en sciences et techniques.

Ce programme, mené par l’équipe Linguistique historique française et romane de l’ATILF, a été dirigé par Éva Buchi jusqu’en 2007, puis par Gilles Petrequin et est désormais piloté par Nadine Steinfeld depuis 2009.

Le TLF-Étym contient 535 notices étymologiques révisées et 4590 notices bibliographiques.

Accéder au TLF-Étym

 
 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 
 

Autres événements en 2005

Colloque « Constitution des Lexiques scientifiques et techniques entre 1300 et 1600 » | Programme
Journée d’étude « Les éditions lorraines de dictionnaires de langue française au siècle des Lumières » | Programme
Journée d’étude « Lexicographie historique française : autour de la mise à jour des notices étymologiques du Trésor de la langue française informatisé » | Programme
3e Rencontres européennes CNRS Jeunes Sciences et Citoyens | Dossier de presse | Résumés des ateliers
Fête de la Science | Programme des manifestations ATILF